Archives du blog

En Australie, les esprits sont très Mimih !

On vous en parle dans le Grand Livre des Esprits de la Nature, les Mimih sont des esprits australiens dont les aborigènes ornent leurs œuvres artistiques encore aujourd’hui… Un marché de l’art spirituel qui se porte plutôt bien à voir les objets vendus en galeries…

Mimih, esprits de la nature en AUstralie

Les Mimih

Publicités

Invitation à communiquer avec les fées – Histoires de fées de Doreen Virtue

Histoires de fées
Doreen Virtue
Editions Tredaniel
Prix: 13 €

Présentation éditeur:
Dans son livre Histoires… de fées, Doreen Virtue nous invite à vivre une grande aventure : partir à la rencontre des fées et entrer en communication avec elles.
Vous y apprendrez, en autres, que les fées :
• vivent à proximité de la terre afin de pouvoir accomplir leur mission divine : protéger la vie ;
• peuvent nous assister sur des questions matérielles telles que l’argent, la maison, la carrière, la santé, les animaux de compagnie…
• sont sensibles aux marques de reconnaissance.

Elles nous rappellent aussi des vérités essentielles :
• la vie est pleine de joie et d’amusement ;
• tout est vivant ;
• la nature mérite notre respect ;
• les animaux sont nos frères…

Grâce à ce livre et aux mystères qu’il révèle, votre vie deviendra… un véritable conte de fées !

Notre avis:
Le premier regard, lorsqu’on ouvre ce livre, se fait sur les tableaux et créations de Howard David Johnson. Il met en scène des fées aux couleurs multiples dans des environnements très nature. Le tableau ayant servi à la couverture est le plus réussi. Ensuite, on se met à parcourir le livre de Doreen Virtue. Un recueil de témoignages de la bonté des fées. Pas vraiment de grande surprise, le ton est particulièrement optimiste et enjoué. On y entrevoit de nombreuses sources remaniées tel que les devas de Findhorn, les élémentaux de Grün, les anges, le tout à une sauce très « américaine ». Malgré tout, le message central que délivre cette docteur en psychologie et clairvoyante est que les fées sont partout autour de nous et qu’il ne faut pas grand-chose pour qu’elles nous entendent ou pour qu’on les ressente. Vivre les fées, c’est respecter la nature, faire un geste pour l’écologie et être bon avec les fleurs, les animaux et les hommes. C’est aussi respecter l’imaginaire des enfants… Un message positif donc, qu’il est bon de répéter mais surtout d’appliquer.
Un livre rédigé très simplement et qui répondra certainement aux attentes de quiconque espère trouver la voie des fées, qualifiées ici d’anges de la nature.

Cartes Esprits de la Nature de Fabrice Tonnelier et Alexis Szwed

Fabrice TONNELLIER
Alexis SZWED
Editeur : Le Souffle d’Or
Collection : Cartes de méditation
ISBN : 3660341220696
Format : 40 cartes 61 x 100 mm – boîte cloche 165 x 115 mm
Prix : 20 €

Présentation de l’éditeur:

La nature est un monde bien plus riche qu’on ne l’imagine ! Elle est peuplée de nombreux esprits – Dragons, Elfes, Lutins, Fées, Sylphes, Gnomes… – hélas, pour le commun des mortels, totalement invisibles. Entrez en relation avec les esprits de la nature !
Pour devenir le héros de sa légende personnelle, le joueur doit restaurer les liens magiques oubliés qui le relient à aux esprits de la nature et vivre en meilleure harmonie avec la nature.
Les 40 cartes sont rassemblées en 4 familles : Peuple de l’élément Terre, Peuple de l’élément Eau, Peuple de l’élément Air et Peuple de l’élément Feu.
L’apparence des personnages et leur caractère stimulent l’imagination.
Chaque esprit de la nature, décrit dans le livret, devient un allié.
Les cartes font émerger les aspects matériels, émotionnels, spirituels et cachés de votre quête. Elles s’utilisent comme tremplin de réflexion, source d’inspiration.
Plusieurs modes de tirage et jeux possibles :en solo ou avec des complices ; au cours d’une formation, d’un stage ou séminaire…

Ce jeu plein de bonne humeur réjouira petits et grands, amateurs d’univers féeriques, amoureux de la vie.
Sa profondeur surprend et pousse à l’action !

Notre avis:

Difficile de se positionner par rapport à la conception de ce jeu de cartes. D’un côté, il y a l’aspect spirituel et le rapport aux élémentaux. De l’autre un aspect plus ludique dans son approche. Une approche originale donc, qu’il faut tester avant d’en trouver l’efficacité. A noter que notre petite expérience s’est révélée assez drôle puisque par deux fois et à quelques jours d’intervalle, c’est exactement la même carte que nous avons tirée et le message semble bien nous correspondre. A vérifier… Bref, une expérience à tenter mais un petit regret côté « noms » donnés aux élémentaux, certains comme « Sorcière cauchemar » ou  » Djiinator » font assez tâche. D’ailleurs les noms sont empruntés de ci de là avec de réelles inventions ce qui donne au tout un côté enfantin pour une matière qui ne l’est pas. Les auteurs eux-mêmes semblent manquer d’expérience féerique pour avoir élaborer ce jeu de cartes même si scénaristiquement, ce sont de jolies histoires. Reste que les cartes demeurent un medium comme un autre pour tenter de dialoguer avec les fées ou de percevoir leurs messages, alors, pourquoi pas ?

Les Esprits de la nature, l’album de Daniel Perret & Crista Galli

Les esprits de la nature
Daniel Perret & Crista Galli
Mandalia Collection
Prikosnovénie
Digipack Mandalia limité à 500 ex.
Durée : 60′. Fev. 2010
Style : Harpe celtique, Relaxation
Prix: 14€

Présentation du label:

« Rares sont les albums de musique composés en l’honneur des Esprits de la Nature (fées, elfes, lutins, devas…). Daniel Perret avec sa harpe ouvre les portes d’un monde oublié en puisant dans son héritage celtique. Accompagné par les merveilleuses voix angéliques de Crista Galli (Sarah et Jean-Paul), il transmet comme le fameux livre “la petite voix” les messages de ces êtres emplis de sagesse. La musique, parsemée d’ambiances de forêts, de rivières, nous transporte dans un Eden d’harmonie.

Daniel Perret raconte’ les Esprits de la Nature’ : “Ce sont des intelligences invisibles à l’œil nu, qui œuvrent jour et nuit. Nous avions pris pour assuré qu’un arbre géant pouvait se déployer si harmonieusement à partir d’une minuscule graine, que l’équilibre d’un océan, d’un lac, d’une mare se faisait ‘automatiquement…’ Maintenant qu’à peu près tout se dérègle, nous pouvons enfin nous demander comment ces merveilles fonctionnent. Il semblerait que tout un monde s’évertue depuis l’aube des temps à garantir le bon fonctionnement de tous ces mécanismes. Nous le savions jadis, puis nous avons oublié, voulant jouer aux maîtres du monde. Le temps est venu de joindre nos efforts à ceux de ces intelligences de la nature. Cet album leur rend hommage. »

Notre avis:

Quoi de mieux que la musique pour nous rapprocher de la Nature ? En effet, la musique a ceci de particulier qu’elle est un langage à nos sens, elle s’adresse directement à nos sentiments et touche notre âme avant notre esprit. La musique, sans mots, sans geste, vous rend triste, heureux, nerveux, calme ou accompagne ces états ou encore les renforce. Empathiques à l’extrême, les mélodies jouent un rôle prépondérant sur le comportement. Depuis quelques années, les progrès en musicothérapie ont prouvé que cet outil avait de réelles possibilités avec des personnes présentant des troubles du comportement ou encore de relations. Daniel Perret est musicothérapeute et maîtrise parfaitement les cordes de son art. Il s’est associé ici aux douces voix de Cristal Galli pour ensemble nous offrir un véritable éveil aux esprits de la Nature. Puisant dans l’héritage celte, la communion d’avec les différentes mélodies que Mère Nature nous offre (écoulement d’un ruisseau, chants d’oiseaux, brises du vent dans les feuilles…), et des parfums d’orient, l’invitation convie au calme et à la contemplation.

Bien sûr, cette petite porte entrouverte sur Féerie ne vous permettra pas de voir vos jardins envahis de fées et de lutins, comme le signale Daniel Perret « il n’est pas nécessaire de les voir. Il suffit de leur parler, de les porter dans nos coeurs, d’être reconnaissant ». Une expérience partagée de par le monde, des jardins de Findhorn au coeur des forêts sacrées. Car la plus belle façon de voir est encore de fermer les yeux et de vous laisser guider, emmener dans la douceur ouatée de cet album. Apprenez à revivre le temps de votre environnement naturel, bien plus lent que celui des hommes. Renouez avec l’apaisement que vous offrent ces esprits de la Nature, vous verrez que, très vite, votre regard changera et que vous admirerez la beauté dans le moindre brin d’herbe ou la plus fragile des fleurs…

Les esprits de la nature en Suisse, vidéo !

Voici une petite vidéo sur une région féerique de Suisse…
http://www.swissinfo.ch/cae/flash/videoplayers/vp_standaloneCM.swf?lang=fre&cid=294712

Fées, nains, enchanteurs

Dans la série « Suisse mystérieuse », les légendes de la forêt magique.

La région de la Pfyffe et son paysage légendaire s’étend entre les gorges de la Singine et Gurnigel, dans le Schwarzenburgerland (BE). Elle attire autant les chamanes que les naturopathes, ou les randonneurs. Une légende vivace affirme qu’elle n’abrite pas seulement des lièvres et des renards, mais que les fées adorent ses sources, et que des lutins et autres êtres enchantés y ont également élu domicile. (La Suisse mystérieuse est une série nationale de la SRG SSR idée suisse.)

L’esprit des eaux

Dans la série « Suisse mystérieuse », la grande peur dans une vallée du Tessin.

Dans la vallée de Pontirone (TI), les eaux tumultueuses des cascades et des rivières alimentent depuis la nuit des temps la crainte des habitants. On raconte en effet que la Crénscia, une femme étrange et terrifiante, se cache au fond des eaux, prête à surgir pour happer ceux qui s’en approchent de trop près. D’autres pensent qu’elle servait à éloigner les enfants de ces lieux dangereux. (La Suisse mystérieuse est une série nationale de la SRG SSR idée suisse.)

http://www.swissinfo.ch/cae/flash/videoplayers/vp_standaloneCM.swf?lang=fre&cid=294700

La déesse alpine

Dans la série « Suisse mystérieuse », une vieille légende des Grisons.

Une très ancienne chanson rhéto-romanche évoque la déesse alpine Sontga Margriata. Superbe, elle ensorcelait l’alpage où elle vivait, et tous ceux qui la voyaient. Mais un jeune berger révéla son secret, et la déesse alpine disparut pour toujours au Kunkelspass (GR). Loin d’être une sainte, elle incarnait une époque où chacun vivait en harmonie avec la nature. La chanson de la Sontga Margriata revit grâce à la superbe interprétation de Corin Curschellas. (La Suisse mystérieuse est une série nationale de la SRG SSR idée suisse.)
http://www.swissinfo.ch/cae/flash/videoplayers/vp_standaloneCM.swf?lang=fre&cid=294708

La vouivre

Dans la série « Suisse mystérieuse », l’histoire d’une bête terrifiante.

Aux sources de l’Areuse, dans le canton de Neuchâtel, sévissait autrefois un monstre aux allures de gigantesque serpent, la vouivre. Les voyageurs étaient terrorisés par la bête, qui dévorait ceux qui la dérangeaient, transformant la rivière en torrent dévastateur. Aujourd’hui encore, certains craignent le redoutable prédateur. (La Suisse mystérieuse est une série nationale de la SRG SSR idée suisse.)

http://www.swissinfo.ch/cae/flash/videoplayers/vp_standaloneCM.swf?lang=fre&cid=294716

Bons et mauvais esprits

Dans la série « Suisse mystérieuse », les fameux « Sylvesterkläuse » d’Appenzell.

A Urnäsch (AR) le dernier jour de l’année voit surgir les Kläuse, ces êtres étrangement vêtus, qui sillonnent les collines de ferme en ferme. Certains aiment toujours croire qu’ils servent à chasser les esprits malsains et à conjurer les mauvais sorts. Tantôt effrayants, tantôt revêtus de masques d’une grande beauté, ils replongent les habitants dans leurs racines les plus profondes. (La Suisse mystérieuse est une série nationale de la SRG SSR idée suisse.)

http://www.swissinfo.ch/cae/flash/videoplayers/vp_standaloneCM.swf?lang=fre&cid=294724

%d blogueurs aiment cette page :