Un livre sur la piste des fées, elfes, sirènes, nymphes, faunes…

Dans quelques semaines, le Grand Livre des Esprits de la Nature sera disponible en librairies. C’est l’occasion de revenir à la question posée au départ de cet ouvrage. Après avoir parlé des fées et lutins pendant des années, j’en suis venu à m’interroger sur leurs origines. Certes, les arts, que ce soit l’illustration, la peinture ou le théâtre ont largement contribué à dresser le portrait de ces êtres et à leur popularité actuelle. Mais ce début de réponse en cachait une autre, bien plus profonde. Empruntant le chemin du folklore, des légendes mais également des croyances, mon voyage au pays des Esprits de la Nature, premier volet de cette recherche, un autre suivra sur les Esprits de la Maison, ce premier volet donc aboutira à la découverte d’une Terre remplie de ces esprits. Ici, chez nous, on les nomme fées ou lutins, mais ailleurs, ils portent des noms divers comme orishas, pipintus, mimih… Accumulant données et découvertes, je me suis rendu compte que l’image que nous en avions aujourd’hui était à la fois très éloignée des origines et très proche à la fois. Finalement, chacun est libre d’y croire ou non, de se les représenter d’une façon ou d’une autre… Ce livre est le résultat de ces recherches, découvertes, de ce parcours personnel dans le monde des fées, un parcours prolongé par les illustrations de Frédérique Devos qui a également travaillé le même genre d’idée, à savoir se détacher de tout ce qui existe aujourd’hui, se laisser emporter par les origines pour offrir quelque chose d’étrangement autre et tellement actuel à la fois. Derrière les pages que vous lirez, il y a beaucoup de pistes, beaucoup de voiles. Ainsi est le monde de Féerie.

Le Grand Livre des Fées

Publicités

À propos de Richard Ely

Né en 1974, Richard Ely a passé toute son enfance à Ellezelles, village sorcier de Belgique. Très tôt attiré par les mondes de l’étrange, il étudie à l’université les vampires et l’Imaginaire urbain. Il publie alors quelques nouvelles et poèmes en France, en Belgique et au Québec. Il crée ensuite des festivals, salons, expositions et plusieurs revues dont une l’accompagnera dans une belle aventure en kiosque. Tout au long de son chemin bordé de féerie, il croisera la route de trois sorciers qui façonneront son regard sur le monde et marqueront sa vie: Thomas Owen, Pierre Dubois et Claude Seignolle. En 2007, il publie son premier livre sur le monde des fées.. Depuis, il écrit poèmes, contes pour enfants et livres, dont le Grand Livre des Esprits de la Nature (Véga, 2013), tout en vivant la féerie au quotidien en tant que journaliste spécialisé sur le blog http:www.peuple-feerique.com ou dans des balades-nature alliant ses deux passions.

Publié le 8 mars 2013, dans Livre. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :